NFL Free Agency : Le train de la hype s’arrête enfin à Cleveland

Le mercato des joueurs libres de la NFL vient d’ouvrir et après une semaine, de nombreux gros poissons ont déjà trouvé de nouvelles équipes. On commence donc ce tour d’horizon des transferts par l’AFC Nord où les Browns n’ont jamais été aussi armés pour gagner la division depuis 30 ans. Premières Conclusions hâtives

Crédits @NFL Instagram

Les Browns de retour pour jouer de mauvais tours.

Les Browns de Cleveland viennent de trouver une recette miracle qui leur permet de passer de running gag permanent depuis que l’on est rentrés dans le XXIe siècle, avec un bilan cataclysmique de 8 victoires, 39 défaites et un match nul sur les 3 dernières saisons, à la franchise la plus hype de la prochaine saison. La recette n’a rien de compliqué, rassemblez une équipe de jeunes bourrés de talent via la draft, puis rajoutez l’un des 5 meilleurs receveurs de la ligue, liez tout ça par une gestion enfin cohérente, et la franchise de l’Ohio est enfin de retour.

Crédits : Brad Penner-USA TODAY Sports

Dans les faits les Browns ajoutent tout d’abord le defensive end Olivier Vernon en provenance des Giants de New York (30 plaquages, 7 sacks). Le vétéran qui va sur sa 9e saison NFL profitera des espaces créés par le phénomène Myles Garrett de l’autre côté de la ligne défensive. Sheldon Richardson (49 plaquages, 4.5 sacks) classé agent libre #10 dans le top 1001 viendra apporter un peu plus de menace encore au pass rush depuis l’intérieur de la ligne. Le Quarterback adverse sera désormais plus que souvent sous pression et Denzel Ward n’aura plus qu’à lever les bras pour intercepter la balle – ou presque.

Si la défense fut un des chantiers prioritaire, la recrue phare vient renforcer l’attaque, avec Odell Beckham Jr (77 réceptions, 1052 yards, 6 Touchdowns), c’est l’une des figures les plus médiatiques de la NFL qui rejoint Cleveland et l’un des 5 meilleurs receveurs du monde. Plus en odeur de sainteté dans la Grosse Pomme, le #13 rejoint Cleveland contre le 1er et 3e tour de draft de cette année.

Arrivé en déclarant « Cleveland mérite d’avoir une équipe qui gagne » il rejoint son ami Baker Mayfield avec qui il s’entraîne l’Eté, le quarterback est le recordman de touchdown lancés par un rookie avec 26. Un quarterback d’un tout autre standing que le vieillissant Eli Manning qui n’est plus que l’ombre de lui même.

A eux deux, ils peuvent devenir un des duos les plus talentueux et productif de la NFL, capables de se placer à la hauteur des duos Patrick Mahomes-Tyreek Hill ou DeShaun Watson-DeAndre Hopkins, ils ont, en tout cas, le talent pour.

Crédit : @NFL instagram

OBJ13 rejoint également son ami et ancien coéquipier dans les rangs de LSU Jarvis Landry pour former un binôme de receveur pro-bowlers et s’ajouter au nombre d’armes pléthorique de Cleveland : Mayfield avec Kareem Hunt et Nick Chubb pour former son comité de coureurs et Beckham, Landry et le tight-end Njoku pour recevoir ses passes, il pourra lancer les yeux fermés. Cela faisait longtemps que Cleveland n’avait pas fait aussi peur.

Une division qui s’affaiblit

Surtout que le reste de la division est en pleine opération déstockage : Pittsburgh vient de perdre le Free Agent classé #1 et l’un des 3 meilleurs running back de la ligue avec Le’Veon Bell qui s’envole aux Jets tandis que le receveur d’exception Antonio Brown est parti à l’autre bout du pays chez les Raiders d’Oakland contre presque rien.

Baltimore a démantelé sa défense historique et son quarterback qui lui a permis de remporter le Superbowl en 2013. CJ Mosley, Terell Suggs, Eric Weedle, Joe Flacco, tous ces visages familiers ont quittés le nid des Ravens et les arrivées du coureur bulldozer Mark Ingram et du meilleur safety de la ligue Earl Thomas ne semble pas compenser la fuite d’une identité de jeu entière.

Les tigres de Cincinnati n’ont fait encore aucun mouvement, et roupillent encore, embêtant pour une équipe qui n’a pas passé un tour de play-offs depuis 1990

S’il est encore trop tôt pour tirer n’importe quelle conclusion, les play-offs ne sont pas impossible pour Cleveland qui se prend enfin à rêver après des années de cauchemar, tandis que OBJ aura surement l’honneur de boucher le trou qu’a laissé Lebron James en quittant l’Ohio pour devenir la star de la ville.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s